Article

Notre source d’inspiration

Posté le 22 avril 2016 par Peter Katz

Le 14 avril 2016, Peter Katz, le talentueux auteur-compositeur-interprète canadien sélectionné pour un prix Juno, prononçait un discours d’ouverture devant la Société des directeurs de camps. Son message simple, sincère et parfois amusant adressait de chaleureux remerciements à tous les moniteurs de camp dans l’assistance. Lorsque Peter avait onze ans, un animateur de camp qu’il « vénérait comme un dieu » lui a prêté sa guitare en l’invitant à gratouiller un accord. C’est ainsi, selon lui, qu’a débuté sa remarquable carrière musicale.

Extraits de l’allocution prononcée par Peter Katz devant la Société des directeurs de camps le 14 avril 2016

Je m’appelle Peter Katz. Je gagne ma vie comme auteur-compositeur-interprète; j’écris de la musique, je donne des spectacles aux quatre coins du monde, et je compose aussi pour le cinéma et la télévision. Une de mes compositions dont je suis le plus fier s’intitule The Camp Song (La chanson du camp), une pièce commandée spécialement pour le 8e Congrès international des camps, en 2008 à Québec, que j’ai eu la chance de présenter à plus de 600 administrateurs de camps du monde entier. À partir de ce moment, j’ai vu la chanson faire le tour des camps de la planète, de la Chine à l’Allemagne, en passant par Hawaï, la Turquie et la Russie.

Ma vie de chansonnier part du principe selon lequel je m’investis corps et âme dans ces petites choses appelées chansons, que je lance ensuite dans le monde… J’ai entendu dire que mes chansons jouaient dans les chambres de naissance pendant qu’une nouvelle vie venait au monde; j’ai vu d’innombrables vidéos où les futurs mariés s’avançaient vers l’autel au son d’une de mes pièces ou faisaient leurs premiers pas de danse ensemble; on m’a raconté que mes chansons jouaient dans des veillées mortuaires ou accompagnaient les derniers souffles des mourants dans leur lit d’hôpital.

Voici ce que je veux que vous sachiez à propos de votre travail. Moi, je fais des chansons, et vous, vous faites des gens. Un camp, c’est une véritable FABRIQUE de moments marquants dont les gens se souviennent toute leur vie. Un camp, c’est une pépinière de découvertes déterminantes qui contribuent à forger des identités, des ambitions et l’estime de soi fondamentale que les gens portent en eux pour toujours. Vous travaillez à la source même; vous créez de la sécurité affective, et au sein de cette sécurité, les enfants et les jeunes se sentent à l’aise de prendre des risques, d’oser, de s’engager d’une façon qui leur serait impossible s’ils étaient paralysés par la peur et le jugement.

Un camp, ce n’est ni les chalets, ni les arbres, ni les feux de camp, ni toutes ces choses auxquelles on pense habituellement. Et l’escalade, ce n’est pas de l’escalade : l’escalade, c’est affronter la peur; l’escalade, c’est endurer l’inconfort; c’est apprendre à faire confiance; c’est aller jusqu’au bout même si c’est dur. Et descendre une rivière en canot, ce n’est pas descendre une rivière en canot : c’est se soumettre à des choses qu’on ne peut pas contrôler; c’est apprendre à composer avec les circonstances; c’est faire équipe pour arriver ensemble à destination; c’est la communication. Et la randonnée, ce n’est pas la randonnée : c’est être capable de se tenir debout et de mesurer le chemin parcouru; c’est avancer lentement mais sûrement; c’est surmonter la petite voix intérieure négative et aller de l’avant malgré tout.

Je suis venu vous dire que les camps, ça compte. Je crois que chaque jeune devrait avoir le droit fondamental d’expérimenter un camp [applaudissements enthousiastes du public ici!], et à titre d’ancien participant, je veux vous remercier du fond du cœur. Je sais bien qu’il y a aussi la logistique, les budgets, le marketing, la santé et la sécurité, ainsi que la politique… Mais n’oubliez jamais que vous êtes en première ligne d’expériences de vie marquantes et que toutes vos chansonnettes parcourent le monde et l’influencent d’une foule de manières dont vous ne saurez rien ou n’entendrez jamais parler – mais c’est bien ce qui arrive!

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Singer / Songwriter at Peter Katz Music
Chaque année pendant un mois, Peter partage son amour des camps à FACES, un cours à unités de douze jours offert aux élèves de neuvième année dans les Rocheuses, en Alberta. Ses chansons font aussi partie du curriculum. Peter se produit dans des camps à l’occasion; on peut joindre son agent Sean Russell à sean@baselinemusic.ca pour un engagement.