Posts Tagged ‘Risk Management’

(English) SterlingBackcheck: Canada’s Leading Background Check Provider

Posté le 15 février 2015 par CCA Communications Committee

Désolé, cette information est uniquement disponible en anglais.

Le programme d’assurance de l’ACC pour camps accrédités

Posté le 26 janvier 2015 par Larry Bell

Canadian Summer Camp InsuranceL’ACC a constaté il y a plusieurs années que nombre de ses membres n’étaient pas adéquatement assurés pour certaines situations pouvant survenir dans un camp et que seulement quelques-uns étaient dotés d’une police adaptée aux camps. Pour offrir un service à ses membres et corriger une situation potentiellement désastreuse, l’ACC a mis sur pied le comité d’assurance, constitué de propriétaires de camp d’expérience soucieux de l’adéquation de la couverture en assurance des camps.

Le comité fut chargé d’élaborer une police qui répondrait aux besoins spécifiques des camps, permettrait à l’ensemble des camps accrédités de participer et garantirait, sauf circonstances atténuantes, qu’aucun camp ne perdrait sa couverture en raison de son dossier. Le comité a réalisé son mandat et, depuis la création du programme, travaille en étroite collaboration avec les courtiers de l’ACC pour conclure des ententes avec des assureurs de qualité aux meilleurs taux.

Le comité d’assurance souhaite que les membres de l’ACC soient au courant des nombreux avantages du programme.

Avantages du programme pour les camps de l’ACC :

1.  Notre courtière, Nancy Brown, en association avec Firstbrook Cassie and Anderson :

  • comprend le concept du programme et travaille sans relâche pour le maintenir
  • possède une compréhension approfondie de l’industrie des camps et de l’assurance
  • a offert et continue d’offrir des séances lors de nos congrès
  • est reconnue par le gouvernement fédéral comme la professionnelle du domaine lorsqu’il est question d’enjeux touchant le milieu des camps
  • offre des conseils aux comités des normes provinciales sur les enjeux de sécurité
  • est toujours prête à aider les camps à gérer accidents, incidents et réclamations
  • a autorisé des sous-courtiers à offrir le programme afin que les camps puissent avoir accès à la couverture sans changer de courtier

2.  David McKeon est le principal expert en assurances affecté au programme de l’ACC. Dave a géré presque chaque réclamation faite par les camps au cours des 15 dernières années dans le cadre du programme. Il connaît très bien l’industrie des camps et sous sa direction, les réclamations sont réglées de façon rapide, efficace et juste.

3.  Toutes les réclamations faites dans le cadre du programme ont été réglées ou sont en voie de l’être.

4.  Aucun camp accrédité ne s’est vu refuser une couverture. En revanche, certaines activités qui ne sont pas normalement accréditées peuvent faire l’objet de modalités spéciales.

5.  Ce programme a permis à l’ACC de se constituer un dossier rassurant pour les compagnies d’assurance.

6.  Nous offrons aux camps la couverture la plus étendue qui soit disponible, et ce, à des taux réalistes et raisonnables en raison de notre excellent dossier.

7.  Nous fournissons aux propriétés de camp une couverture pour les périodes où elles sont inoccupées (y compris pour charge de neige sur les toitures), qui n’est pas normalement offerte par les polices commerciales.

8.  Nos polices sont réellement adaptées aux besoins des camps. Elles aiguillent également les propriétaires et exploitants de camp dans leurs démarches de gestion des risques.

9.  À plusieurs reprises, le comité a fait appel à un conseiller indépendant en assurance pour étudier en détail nos polices d’assurance biens et responsabilité, y suggérer des améliorations et les maintenir à jour.

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec la courtière Nancy Brown (nbrown@pathcom.com).

Nouveau service de SterlingBackcheck : la vérification pour postes de confiance

Posté le 27 octobre 2014 par Catherine Ross

SterlingBackcheck offre désormais une solution de rechange à la vérification des antécédents en vue d’un travail auprès de personnes vulnérables. Rod Piukkala, la personne-ressource de l’ACC chez SterlingBackcheck (Rod.Piukkala@sterlingbackcheck.ca), en donne tous les détails ici:

BONNE NOUVELLE!

SterlingBackcheck_Logo-01Transparent - CopyEnfin, il existe une solution pour répondre à vos besoins souvent non satisfaits… une autre innovation de SterlingBackcheck dans le secteur!

SterlingBackcheck lance une solution complète pour les employeurs et les organisations qui ont recours aux vérifications relatives au secteur vulnérable, ou qui en ont besoin, pour les membres de leur personnel ou des bénévoles. Cette solution intéressera également les personnes qui agissent comme responsables ou bénévoles dans la communauté et dont l’organisation exige une vérification relative au secteur vulnérable.

Consultez les documents complémentaires ci-joints (ci-dessus) et les points saillants du programme ci-dessous.

Points saillants de la vérification pour postes de confiance :

  • Les résultats reflètent ceux obtenus par la même vérification en trois volets fournie par les services de police locaux. (SterlingBackcheck mène les vérifications de casiers judiciaires au Canada et les vérifications accrues des renseignements de la police (E-PIC) en un jour ouvrable ou moins, ce qui permet aux personnes ayant franchi ces étapes avec succès d’avancer dans le processus et à vous, de pouvoir attendre le processus PardonCheck).
  • Programme conçu pour traiter rapidement les dossiers non ambigus, mais pour ralentir le processus et donner l’alerte en cas de dossier potentiellement problématique. Amélioration importante des délais d’engagement pour un pourcentage élevé de candidats ne présentant pas de problème.
  • Élimination du risque de modification ou de falsification de documents des services de police.
  • SterlingBackcheck ne facture pas l’entreprise ou l’organisation si la vérification PardonCheck révèle l’existence d’un dossier problématique. S’il est impossible de mener à bien le processus, les candidats sont invités à s’adresser à leur service de police local.
  • Élimination de la nécessité, pour le candidat, de se déplacer (coûts, temps)… tout se fait en ligne.
  • Levée des exigences d’empreintes digitales dans le cadre de la vérification pour postes de confiance.
  • Conformité avec la Loi sur la protection des renseignements personnels et les droits de la personne.
  • Certificats vérifiables et réutilisables (les résultats obtenus par une vérification pour poste de confiance effectuée dans un cadre professionnel peuvent être réutilisés dans le secteur bénévole et vice-versa).
  • Services fournis par SterlingBackcheck en coopération avec ses services de police canadiens partenaires et DIRECTEMENT avec la Commission des libérations conditionnelles du Canada.
  • Uniformité du processus, des prix et des résultats.
  • La vérification pour postes de confiance n’est requise qu’une seule et unique fois dans la vie… Quand votre organisation a recours, en continu, aux vérifications de casiers judiciaires et E-PIC (maximum tous les trois ans) – les personnes n’ont jamais à redemander une vérification pour poste de confiance. Les renouvellements de vérifications de casier judiciaire et E-PIC deviennent alors plus pratiques, moins chers et encore plus rapides!

Pour discuter de demandes et de circonstances particulières, veuillez communiquer avec moi directement par courriel ou par téléphone. Nous pouvons MAINTENANT répondre à tous vos besoins grâce à un processus personnalisé. Ce service peut remettre de l’ordre dans le chaos auquel vous faites face!

N’hésitez pas à m’appeler pour que nous en discutions de façon plus détaillée.

Rod

Rod Piukkala, M.O.M. | Directeur Général
SterlingBackcheck
Téléphone : (647) 981 5133
Rod.Piukkala@sterlingbackcheck.ca

(English) BackCheck Webinar on Vulnerable Sector Checks

Posté le 25 avril 2014 par CCA Communications Committee

Désolé, cette information est uniquement disponible en anglais.

BackCheck offrira désormais une vérification plus exhaustive aux membres de l’ACC

Posté le 16 avril 2014 par Mike Stewart

Tous les membres de l’ACC qui font appel aux services de BackCheck recevront désormais, pour le même tarif, un produit bonifié, soit la vérification habituelle du dossier judiciaire et, en prime, la nouvelle vérification des dossiers de la police locale. Il s’agit de la vérification la plus exhaustive jamais offerte par BackCheck.

Pour en savoir plus, communiquez avec Rod Piukkala, la personne-ressource de l’ACC chez BackCheck, au 647-981-5133 ou rod@myBackCheck.com.

Une fiche de renseignements sur la vérification des dossiers de la police locale peut être obtenue auprès de Rod.

Avez-vous commencé à embaucher?

Posté le 13 janvier 2014 par Catherine Ross

De l’affichage des offres d’emploi à la signature des contrats, la mise en place d’une équipe de moniteurs dans laquelle vous pouvez avoir confiance demande beaucoup de temps.

BackCheck peut vous aider à accélérer le processus. Pendant la saison 2013 (du 1er janvier au 28 octobre), BackCheck a traité plus de 2300 vérifications de casier judiciaire. Sept de ces dernières ont relevé des antécédents.

Pour en savoir plus sur les services de BackCheck, consultez la section des membres du site Web de l’ACC, le site Web de BackCheck ou communiquez avec la personne-ressource de l’ACC chez BackCheck, Rod Piukkala.

Offres d’emploi

Veuillez noter qu’en réponse aux demandes de membres, l’ACC publie des offres d’emploi à temps plein dans la section Offres d’emploi sous l’onglet Dirigeants de camp de son site Web.

(English) Let BackCheck Lighten Your Load!

Posté le 7 mai 2013 par Catherine Ross

BackCheck.caLa vérification de casier judiciaire et la vérification des antécédents en vue d’un travail auprès de personnes vulnérables vous laissent perplexe?

Communiquez avec la nouvelle personne-ressource de l’ACC chez BackCheck, Rod Piukkala (rod@mybackcheck.com), ou cliquez ici pour l’information.

BackCheck

Posté le 19 février 2013 par CCA Communications Committee

Les vérifications de casiers judiciaires (VCJ) font partie du processus d’embauche/de vérification dans l’industrie des camps.

BackCheck.caLa question que la plupart des employeurs de camp se posent est : « Quel type de VCJ canadien doit être effectué sur un bénévole potentiel/candidat à un emploi rémunéré? »

L’information suivante aide à mieux comprendre les types de services disponibles pour la VCJ, et lequel utiliser pour le processus d’embauche/de vérification. Actuellement la vérification de casier judiciaire (VCJ) canadien la plus communément effectuée dans l’industrie des camps est soit une VCJ via la base de données du CIPC, ou une VCJ qui comprend une vérification du secteur vulnérable (VSV) :

VCJ à partir du nom : – Une recherche (via la base de données du CIPC) de toutes les condamnations non-pardonnées, y compris celles de nature sexuelle.
Conformément à la politique récemment publiée de la GRC, une VCJ à partir du nom peut être effectuée par une société tierce accréditée (comme BackCheck) ou le service de police local où réside le candidat. BackCheck effectue la recherche via la même base de données que les services de police, en utilisant les services policiers canadiens opérant au sein des termes d’un protocole d’entente signé par le service de police, BackCheck et la GRC.

VCJ à partir du nom avec la VSV : – comprend ce qui suit :
– VCJ à partir du nom – Une recherche de toutes les condamnations non-pardonnées, y compris celles de nature sexuelle
– Vérification des infractions sexuelles pardonnées – Une recherche de toutes les condamnations pardonnées de nature sexuelle
– Information de la police locale – Une recherche des renseignements de la police locale

À l’heure actuelle, BackCheck peut effectuer :
– Une VCJ qui couvre toutes les condamnations non-pardonnées, y compris celles de nature sexuelle.
– L’information de la police locale via la base de données PIAF (hors condamnations, information générale)
– Confirmation des détails des condamnations énumérées par le candidat sur notre formulaire de consentement

La question devant être posée est « Quel type de VCJ canadien doit être effectué sur un bénévole potentiel/candidat à un emploi rémunéré? »

La réponse est : l’un ou l’autre, dépendamment de l’âge du candidat, ou si un renouvellement de la VCJ est effectué. En d’autres termes, tous les candidats n’auront pas besoin d’une VCJ avec la VSV.

Certains fournisseurs d’assurance ont fait des concessions à leurs clients nécessitant une vérification de casier judiciaire avec la VSV.

Qu’est-ce que cela signifie? La vérification de la base de données sur les délinquants sexuels réhabilités (VSV) n’est pas requise pour les personnes âgées de moins de 25 ans, ou, pour les personnes de 25 ans et plus qui ont déjà eu une VSV effectuée au cours des 5 dernières années à ce poste et ayant une autre VCJ effectuée. Seules les personnes de 25 ans et plus qui ont a) une VCJ effectuée pour la première fois, ou b) eu leur dernière VCJ effectuée il y a plus de 5 ans, devront se rendre à leur service de police local pour effectuer une VCJ avec la VSV. (Conformément à la politique du CIPC de la GRC, une VCJ avec la VSV doit être effectuée par le service de police local qui est situé dans la même juridiction où le candidat réside actuellement.) La plus jeune personne dans la base de données sur les délinquants sexuels réhabilités a 26 ans ; il n’y a donc aucune raison d’éprouver des retards et faire les empreintes digitales potentielles associés à la VSV lorsque la VCJ et la recherche PIAF retournent ces éléments. Ils ne sont pas des délinquants sexuels réhabilités.

Nous vous suggérons les recommandations suivantes concernant les vérifications de casiers judiciaires :

Pour tous les candidats âgés de 18 à 25 ans, vous pouvez commander une VCJ (y compris l’information de la police locale) par l’intermédiaire de BackCheck – BackCheck recherche l’information de la police locale dans tous les systèmes de dossiers des services de la police locale pour les infractions graves. Vous pouvez également demander au candidat de se présenter à leur service de police local.

Pour les candidats de 25 ans et plus ayant effectué une VSV à ce poste et qui est dans les dossiers de votre organisation au cours des 5 dernières années, vous pouvez utiliser la VCJ et l’information de la police locale par l’intermédiaire de BackCheck.
Vous pouvez également demander au candidat de se présenter à leur service de police local.
– L’option ci-dessus est dû au fait que si une VCJ antérieure avec une VSV a été effectuée au cours des 5 dernières années et que les résultats étaient « favorables » une vérification de la base de données sur les délinquants sexuels réhabilités n’est pas nécessaire. Même si le candidat a eu des convictions depuis la dernière VCJ/VSV, la personne dans ce cas devra attendre un certain nombre d’années après la date de la condamnation avant d’obtenir une demande de pardon, si en réalité accordé.

Pour les candidats de 25 ans et plus qui n’ont pas effectué une vérification de casier judiciaire ou une VSV par votre organisation au cours des 5 dernières années – Veuillez demander au candidat de se présenter à leur service de police local où ils résident actuellement pour effectuer une VCJ qui comprend une VSV.

Veuillez noter : Lorsque vous utilisez BackCheck, un service de police canadien accrédité et agréé contracté par BackCheck, effectuera les réelles vérifications de casiers judiciaires.

Pour résumer, vous pouvez effectuer une VCJ à partir du nom soit par un tiers (comme BackCheck – qui fera également la recherche d’information auprès de la police locale) ou soit par le service de police local du candidat.

Pour effectuer une VCJ avec la VSV, le candidat doit se présenter au service de police local où il réside actuellement.

Veuillez vérifier auprès de votre société d’assurance si elle accepte une VCJ sans la VSV selon les recommandations ci-dessus.

Les recommandations susmentionnées sont également utilisées et recommandées par les fournisseurs d’assurance, comme Robertson Hall d’assurance, les entreprises et les organisations, comme la corporation des services en éducation de l’Ontario,  et Winning Kids Inc (la société qui a créé le plan planifions pour protéger).

Les avantages du processus en ligne de vérification de casier judiciaire sans support papier de BackCheck sont :
– Format en ligne sans support papier
– L’organisation et le candidat reçoivent les résultats via un compte en ligne en toute sécurité.
– Le candidat peut facilement compléter la vérification d’identité par l’intermédiaire de Postes Canada à l’une des 5000 succursales participantes.
– Le candidat conserve une copie de leur vérification de casier judiciaire, dont ils peuvent partager gratuitement avec d’autres organisations.
– La garantie des résultats disponibles en un jour ouvrable.
– Un système de livraison en ligne infalsifiable empêchant la manipulation numérique des documents.
– Des options de paiement flexibles permettant le paiement soit par le candidat ou l’organisation.
– Des résultats déterminés par nos partenaires de police en utilisant la base de données CIPC de la GRC.
– En respect avec les lois sur les droits de la personne et la protection de la vie privée du Canada.
– BackCheck fera un don à l’Association des camps du Canada pour chaque VCJ effectuée
– Recommandé par et membre de l’ACC depuis 2006

Excellentes nouvelles! Les totaux sont là, et TELUS fera un don de plus de 15.000 $ pour aider des enfants défavorisés à partir en camp à travers le pays en 2013!

Cela est dû au fait que pour chaque VCJ commandée via BackCheck pour les camps membres de l’ACC, TELUS fait un don de 5.00 $ par VCJ effectuée pour les diverses associations provinciales de camps d’où provient la VCJ.

Pour en savoir plus ou pour commencer à utiliser le service de vérification de casier judiciaire de BackCheck, veuillez contacter Jean-Guy Frenette au 514-826-6827 ou par courriel jgfrenette@backcheck.ca

BackCheck et TELUS, un partenariat gagnant!

Posté le 15 janvier 2013 par Catherine Ross

Catherine Ross, agente de communications BackCheck - background service checks for summer camps - Canadian Camping AssociationEn 2012, BackCheck a traité un total de 3 072 vérifications de casier judiciaire pour 128 camps et associations de camps à l’échelle du pays, en augmentation par rapport aux 485 vérifications effectuées en 2011. De ce nombre, 4,5 % des vérifications ont révélé un dossier non vierge, une attestation de l’importance de cette étape dans le processus d’embauche d’un camp. En plus d’offrir aux camps un service nécessaire, efficace, sans papier et économique, BackCheck remet 2 $ à l’ACC pour chaque vérification. L’ACC remet à son tour la moitié de cette somme aux associations provinciales pour chaque demande de vérification soumise dans leur province. Tout le monde est gagnant! Cette année, BackCheck a formé un partenariat avec TELUS sous l’impulsion de Brian Ward-Hall, responsable du compte de l’ACC chez BackCheck. TELUS versera 5 $ aux associations provinciales pour chaque demande de vérification soumise dans leur province. Les fonds serviront à envoyer au camp des enfants handicapés ou défavorisés. La contribution de 15 360 $ versée par TELUS en 2012 permettra à des centaines de campeurs de découvrir le camp en 2013. Collectivement, le généreux soutien de BackCheck et TELUS s’est traduit par une collecte de 21 504 $ en 2012. Choisir les services de BackCheck, c’est offrir aux jeunes dans le besoin le privilège d’aller au camp. Communiquez avec Brian Ward-Hall lorsque vous entamerez vos démarches d’embauche en 2013. Vous serez bien servis et ferez sourire de nouveaux campeurs. Catherine Ross, agente de communications