Posts Tagged ‘Awards’

Lauréats 2013 des prix de l’ACC

Posté le 14 avril 2014 par Catherine Ross

 

Donna Wilkinson, prix Ron Johnstone pour l’ensemble des réalisations

Donna Wilkinson

Donna est le visage et la voix de la communauté des camps de l’Ouest canadien depuis 20 ans. Elle a occupé successivement les fonctions de représentante et directrice générale de l’Association des camps de la Saskatchewan, secrétaire de l’ACC, présidente de l’ACC (2001-2003) et présidente sortante de l’ACC. Elle continue de défendre les intérêts des camps canadiens au sein du conseil de l’ACC. Sa longue implication dans le milieu lui permet d’offrir une précieuse perspective sur une multitude d’enjeux affectant les camps. Parmi ses réalisations, Donna a assuré à elle seule la mise à jour du Manuel des opérations de l’ACC et organisé le rassemblement national sur les normes en 2003 en Saskatchewan. Formatrice certifiée du cours international des directeurs de camp, elle a animé de nombreux ateliers à l’intention des jeunes dirigeants de camp. Pour souligner la contribution de la plus ancienne membre de son conseil d’administration, l’ACC décerne à Donna Wilkinson sa plus haute reconnaissance, le prix Ron Johnstone pour l’ensemble des réalisations.

Peter Gilbert et Bruce Hodgins, prix d’honneur Jack Pearse

Bruce Hodgins, Jill Dundas, et Peter Gilbert

Par leur travail bénévole au sein de comités, de conseils d’administration et sur divers projets , Peter et Bruce ont démontré au fil des ans un dévouement sans bornes au milieu des camps. Ensemble, ils ont retracé, documenté et célébré l’histoire des camps au Canada. Excursion de canot pancanadienne à l’occasion du Centenaire En 1966 et 1967, Bruce et Peter participe au projet de Kirk Wipper, une excursion pancanadienne en canot pour célébrer le Centenaire du Canada. Des campeurs de chaque province parcourent une section de l’itinéraire tracé par les organisateurs. Prix d’écriture de la Société des directeurs de camp En 1989, le professeur Bruce Hodgins fait partie des membres fondateurs d’un comité chargé de mettre sur pied un programme de prix d’écriture afin d’alimenter la collection des camps des archives de Trent University. La collection offre aux chercheurs étudiant le mouvement des camps un afflux constant de travaux académiques sur les camps de jeunes. Bruce préside le comité de 1996 à 2010. Peter prend la relève après de nombreuses années passées au sein du comité. Célébration du 75e anniversaire de l’Association des camps de l’Ontario De 2006 à 2009, Bruce et Peter sont membres du comité chargé de l’organisation des célébrations du 75e anniversaire de l’OCA. Le comité publie The Ontario Journey, qui documente les excursions historiques (randonnée, voile, kayak, canot) réalisées par des campeurs à travers la province. Architecte professionnel, Peter partage fréquemment ses connaissances avec la communauté des camps par des conférences et des articles.

Bronco Cathcart, prix d’excellence

Bronco commence à travailler au Sasamat Outdoor Centre en avril 1992 comme gérant des installations. Il devient directeur général en 2008 et joue un rôle de premier plan dans le développement du Centre. « Days of Caring », une journée de bénévolat lancée en 2002 afin de rafraîchir le camp, devient notamment un événement annuel. Bronco fait partie de nombreux comités de l’Association of Neighbourhood Houses. Il s’implique depuis 20 ans dans le milieu des camps de Colombie-Britannique, en tant que secrétaire, président de l’Association des camps de Colombie-Britannique et conférencier aux assemblées annuelles.

Gene Krahn, prix d’excellence

Directeur général du Pines Bible Camp, Gene s’implique dans le milieu des camps à vocation religieuse en Colombie-Britannique depuis 21 ans. Sa femme Vicky et lui dirigent Pines depuis le printemps de 1995. Ils tirent leur plus grande joie en voyant la croissance et la transformation des gens qui vivent l’expérience de Dieu au Pines Bible Camp. Gene fait preuve d’un leadership exceptionnel après un événement tragique au camp. Le 20 juillet 2012, des bourrasques de vent abattent ou endommagent plus de mille arbres, détruisent des bâtisses et causent des dommages importants au camp. Tristement, malgré les efforts et le courage du personnel, un campeur décède lorsqu’un arbre s’effondre sur sa cabine. Gene fait preuve d’une compassion et d’un leadership exemplaires dans ses interventions auprès de la famille du garçon, de son personnel et des bénévoles. La reconstruction du camp débute peu après la tempête. Gene travaille sans relâche pour préparer le camp pour l’été suivant. Il y parvient. Gene met aussi sur pied « Pines on the road », un programme de camp de jour offert dans plusieurs communautés de la région.

Mike Nelson, prix d’excellence

Mike entre dans le monde des camps en 1968 comme préposé à l’entretien. Il enchaîne les fonctions de directeur de programme, directeur adjoint et, après cinq étés, directeur de camp. Deux ans plus tard, Mike déménage au Yukon. Quinze ans plus tard, cependant, il revient à Calgary et devient directeur du Camp Cadicasu. Dans les années qui suivent, Mike présidera l’Alberta Camping Association et l’Association des camps du Canada. En février 2006, le bâtiment principal et la salle à manger du camp passent au feu. En attendant de pouvoir déménager, Mike dirige le camp pendant deux étés en aménageant une cuisine temporaire et deux grandes tentes-marquises. En 2008, le camp acquiert un bail dans la région Kananaskis. Deux ans plus tard sur le nouveau site, le camp opère à 95 % de sa capacité. Après avoir pris sa retraite en 2013, Mike continue de siéger au Camp Cadicasu comme membre émérite. Par sa sagesse et sa compassion, Mike a offert une contribution inestimable au milieu des camps et a exercé un impact sur la vie de nombreuses personnes.

Don et Carolyn Sedgwick, prix d’excellence

Don et Carolyn Sedgwick sont les propriétaires du Camp d’équitation Sans Souci à Sainte-Clotilde, au Québec. Au cours des dernières années, ils ont joué un rôle important dans l’épanouissement de nombreux jeunes de partout au monde. Lorsqu’on entre sur le site de Sans Souci, on est tout de suite imprégné d’un sentiment de calme et de sérénité. Don et Carolyn se dévouent corps et âme pour leurs campeurs et moniteurs, dont beaucoup demeurent dans la communauté du camp longtemps après leur séjour.

(English) Honouring Dr. Troy Glover

Posté le 9 décembre 2013 par Mike Stewart

Désolé, cette information est uniquement disponible en anglais.

La directrice de camp Jocelyn Palm nommée à l’Ordre du Canada

Posté le 25 novembre 2013 par Catherine Ross

La directrice de camp Jocelyn Palm a reçu l’Ordre du Canada pour ses contributions au sauvetage et à la sûreté nautique, au développement de la jeunesse et à la santé des femmes. Pendant plus de 40 ans, Joc a œuvré à l’avancement de notre pays par son travail au sein de la Société de sauvetage, du camp Glen Bernard et du Women’s College Hospital.

En 1968, elle devient la première directrice générale de la division ontarienne de la Société royale de sauvetage, puis la première directrice générale de la Société nationale de sauvetage. Joc établit les normes nationales et internationales de sûreté nautique. Elle rédige la version définitive du manuel de Sauveteur national, qui demeure le manuel officiel des candidats et formateurs. Elle révolutionne la formation des sauveteurs en introduisant la reconnaissance des victimes et la simulation de sauvetages, qui fait appel au jugement, aux connaissances, à la technique et à la condition physique des sauveteurs. L’approche de Joc s’impose comme méthodologie standard à travers le Commonwealth. C’est sous sa direction que la campagne nationale de prévention des noyades Water Smart® de la Société est mise sur pied en 1987. Depuis, le nombre annuel de noyades a baissé de façon dramatique. Notre pays a une excellente réputation au sein du milieu international du sauvetage grâce à son leadership et ses efforts infatigables.

Parallèlement à son travail au sein de la Société de sauvetage, Joc met sur pied des programmes de prévention des blessures en collaboration avec le docteur Charles H. Tator, un neurochirurgien de Toronto. À partir des années 70, Joc et le docteur Tator recueillent des données sur les blessures subies lors de plongeons et sont déterminés à les réduire grâce à des programmes de prévention. Ensemble, ils élaborent des recommandations visant à réduire l’occurrence de blessures à la colonne vertébrale chez les jeunes et supervisent la réalisation d’une vidéo, Sudden Impact.

En 1977, Joc devient propriétaire et directrice du camp Glen Bernard. Depuis, elle a agi et continue d’agir comme mentor pour des milliers de jeunes campeurs et moniteurs. Elle contribue également au milieu des camps à titre de présidente de l’Association des camps de l’Ontario, présidente de l’Association des camps du Canada, présidente de la Société des directeurs de camp et conférencière à l’occasion de congrès des camps provinciaux, nationaux et internationaux.

Joc est une visionnaire en matière de développement de la jeunesse. Il y a 20 ans, elle enseignait aux jeunes l’importance de l’écoresponsabilité, bien avant que le mouvement vert devienne tendance. Elle continue de faire la promotion de solutions durable à Glen Bernard et de sensibiliser des gens de tous les âges à l’importance de cet enjeu primordial.

Dévouée à aider les autres et améliorer leur qualité de vie, Joc consacre d’innombrables heures à l’avancement de la mission du Women’s College Hospital, qui est d’offrir des soins de santé de qualité exceptionnelle aux femmes et à leurs familles.

Elle met sur pied l’événement Women’s Health Matters Forum & Expo. Pendant 12 ans, ce congrès de deux jours à l’intention du grand public permet à 12 000 femmes de tous les âges et milieux d’avoir accès aux dernières informations en matière de santé. Elle continue de travailler avec les dirigeants de l’hôpital et d’autres organismes semblables, dont le Immigrant Women’s Health Centre.

Joc a réussi dans sa vie et surtout, a aidé les autres à réussir, particulièrement nos jeunes, les leaders de demain.

Sept lauréats de prix de l’ACC 2012

Posté le 23 septembre 2013 par CCA Communications Committee

Dr Troy Glover de l’Université de Waterloo et Brain Ward Hall de BackCheck ont reçu le Prix d’honneur Jack Pearse. Kim Scherger, Kim Coursey, Lyle et Beverley Beswitherick du Manitoba et Arthur Lowen de Colombie-Britannique se sont vu décerner le Prix d’excellence de l’ACC.

Les propositions écrites de membres de l’ACC (y compris des particuliers) doivent être formulées au plus tard le 31 octobre 2013 pour être étudiées par le conseil d’administration de l’ACC lors de sa dernière réunion de l’année.

Prix d’honneur Jack Pearse

Dr Troy Glover, professeur agrégé et directeur du réseau de recherche Healthy Communities de l’Université de Waterloo, a dirigé le Projet de recherche sur les camps canadiens, une étude de six ans qui a démontré les bienfaits du camp pour les jeunes.

Pendant plusieurs années, Brian Ward Hall de BackCheck a travaillé avec les dirigeants de camp et appuyé financièrement le milieu.

Prix d’excellence de l’ACC

pour contribution exceptionnelle au sein d’une province

Depuis plus de 20 ans, Kim Scherger, ancienne membre du conseil d’administration de l’Association des camps du Manitoba, dirige le camp Luther Village avec passion et dévouement.

Kim Coursey fait partie du personnel du camp Red Rock depuis 1979, aujourd’hui en tant que directeur général. Kim a siégé au conseil d’administration de Christian Camping International et occupé diverses fonctions au sein de l’Association des camps du Manitoba.

Depuis 1988, Lyle et Beverley Beswitherick consacrent leur vie au Circle Square Ranch, situé à Austin, au Manitoba. L’équipe dynamique a apporté de nombreuses améliorations au camp et servi les campeurs et le personnel avec amour, soin et compassion. Ils ont siégé au conseil de l’Association des camps du Manitoba et œuvré au programme des normes et de l’accréditation et au Sunshine Fund.

En 1976, Arthur Lowen et son ami Dave Griffin ont eu l’idée de rassembler les dirigeants des camps chrétiens de Colombie-Britannique. Ce qui a débuté par une conférence en 1977 est devenu le Fellowship of Christian Camps of BC en 1997. Les conférences continuent d’avoir lieu annuellement depuis 1977. Depuis 1997, Arthur, un enseignant retraité de mathématique au secondaire, siège au comité de direction du Fellowship ainsi qu’au conseil d’administration de plusieurs camps.