Article

Le point sur l’étude canadienne pour des camps en santé : novembre 2009

Posté le 16 novembre 2009 par spreston

Au cours de l’été 2009, 12 camps au Canada ont participé à la première année du projet pilote de l’étude canadienne pour des camps en santé en présentant chaque semaine des données en ligne sur les maladies et les blessures qui affligent leurs campeurs, et ce, dans le but d’en savoir plus long sur la santé dans les camps.

Il y a plusieurs années, les camps aux États-Unis ont amorcé une étude de ce type. Les résultats et les données préliminaires commencent d’ailleurs à fournir de l’information utile susceptible d’être utilisée pour former le personnel ou revoir les procédures. Il s’est dégagé de cet exercice que :
– Les campeurs et le personnel étaient plus sujets aux maladies qu’aux blessures.
– Les maladies transmissibles représentaient respectivement 42 % et 41 % des maladies contractées par les campeurs et le personnel.
– Les blessures à la tête représentaient respectivement 29 % et 20 % des blessures subies dans les camps de jour et dans les colonies de vacances.
– Les blessures surviennent la plupart du temps en milieu de semaine, soit les mercredis et jeudis, et entre 12 h et 18 h.
– La plupart des blessures aux doigts déclarées par le personnel ont été causées par des couteaux lors de la préparation des repas.
– Dans les colonies de vacances, l’omission de porter l’équipement de sécurité était la cause de respectivement 15 % et 16 % des blessures subies par les campeurs et le personnel.

L’équipe qui mène à bien l’étude canadienne pour des camps en santé se compose des personnes suivantes :
Jeff Bradshaw, président de l’Association des camps du Canada
Stephen Fine, Ph. D., ACSI, Université Simon Fraser
Charles Tator, C.M., M.D., Ph. D., F.R.C.S., Université de Toronto, UHN
Sandy Wells, B.P.H.E, M. Sc., Pensez d’abord Canada

Cette équipe se réunira en novembre 2009 pour commencer à adapter l’étude américaine au contexte canadien ainsi que pour identifier les donateurs potentiels et entrer en contact avec ces derniers.

Joignez-vous à l’étude pour l’été 2010. Les camps ont tiré de précieuses leçons après un été à composer avec la grippe A H1N1. Par ailleurs, à la suite d’une analyse minutieuse des données recueillies, les renseignements fournis seront plus précis afin de mieux veiller à la santé et à la sécurité des campeurs et du personnel.

Pour savoir comment prendre part à l’étude, veuillez communiquer avec le docteur Stephen Fine par courriel à l’adresse sfine@alumni.utoronto.ca.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
spreston@sixsix8.com'