Article

Dix conseils pour réussir son vidéo de camp

Posté le 2 avril 2013 par Travis Allison

Faire connaître son camp est un véritable défi. Avec la panoplie d’activités estivales disponibles, c’est de plus en plus difficile de se démarquer.

Les parents fondent leur choix de camp sur deux principaux facteurs : une référence par des personnes de confiance et un attachement au camp, à ses programmes et aux gens qui le fréquentent.

Le vidéo est un moyen efficace d’atteindre les familles sur ces deux plans. En créant un ou idéalement plusieurs vidéos, vous donnez à vos campeurs et à leurs parents quelque chose qu’ils peuvent transmettre à leurs amis – vous les aidez à recommander votre programme.

En créant des vidéos de camp, vous dévoilez aussi un peu de vous-même. Les parents doivent se sentir à l’aise de vous confier leur enfant, et c’est difficile de cacher qui l’on est vraiment dans un vidéo.

Voici dix conseils pour réussir votre vidéo de camp.

  • Éduquez. Plutôt que de vous servir de votre vidéo uniquement pour vanter les mérites de camp, enseignez aux parents comment choisir un camp; montrez-leur comment préparer leur enfant pour ne pas qu’il s’ennuie; expliquez votre politique interdisant les téléphones cellulaires.
  • Ciblez les enfants. Créez des vidéos courts, engageants et animés qui plairont aux enfants.
  • Montrez les chambres ou cabines. Les parents seront plus à l’aise de vous confier leur enfant en sachant où il dormira (voir aussi le conseil no 6).
  • Soyez bref. Vous disposez de 60 à 90 secondes sans interruption avant que vos auditeurs commencent à s’ennuyer. Si vous voulez qu’ils se rendent jusqu’à la fin de votre vidéo de trois minutes, il est mieux d’être excellent. Au-delà de trois minutes, vous les avez perdus.
  • Communiquez la raison d’être de votre camp. Vous voulez attirer des gens qui partagent une passion pour ce qui démarque votre camp des 15 000 autres établissements en Amérique de nord. Assurez-vous de montrer ce qui vous anime. INDICE : ce n’est pas votre nouveau bateau à moteur.
  • Montrez votre nourriture. Les parents veulent savoir où leurs enfants dormiront et ce qu’ils mangeront. En montrant la nourriture servie à votre camp, vous avez une avance sur 99 % des camps sur YouTube.
  • Interviewez vos moniteurs. Vos campeurs veulent voir des gens qu’ils connaissent et les nouveaux parents veulent voir qui prendra soin de leur enfant.
  • Planifiez d’avance. Je me sers de ce super vidéo du Camp Ouareau pour illustrer ce point. Vous disposez de deux, peut-être trois mois pour saisir toutes les images dont vous aurez besoin pour l’année. Dressez une liste des images et scènes à rassembler et confiez à quelqu’un la tâche de les filmer.
  • Connaissez vos mots-clés. Les mots-clés sont ce qui permet de vous trouver sur YouTube. En incluant les bons mots-clés dans la description et les balises vidéo, vous rejoindrez davantage de parents qui sont à la recherche d’un camp. Consultez le générateur de mots-clés YouTube.
  • Appuyez votre communauté. Interviewez des membres de votre personnel ou des familles qui font des choses à l’extérieur du camp.

– par Travis Allison, conseiller principal http://camphacker.tv

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Travis Allison, ancien directeur de cinq camps d’été, travaille aujourd’hui comme consultant en marketing en ligne spécialisé dans le secteur des écoles privées et des camps d’été.

Travis signe le blogue et les balados CampHacker, réalise le Scott Arizala Show, gère le groupe Facebook Summer Camp Professionals et est cofondateur de GoCamp.Pro, un site web de perfectionnement professionnel.